dimanche 16 mai 2010

Le Monde des Vaches - Finding Cows

With such heat, there was no cow in the streets any longer. I was wondering where they could have disappeared. Now I know.
Avec une telle chaleur, il n'y avait plus de vaches dans les rues. Je me demandais où elles avaient bien pu passer. A présent je sais.

9 commentaires:

ruma2008 a dit…

They look like a good friend very much.
A wonderful view.

Thank you.
ruma

JL LEAL a dit…

The vaches are clever!

Suzanne & Roger a dit…

Alors les vaches sont toutes en libertés dans les rues !!!!

ArtSparker a dit…

Hanging out with the Red Hot Chili Peppers.

véro a dit…

pas folles ! dans les champs, elles cherchent aussi l'ombre des arbres ou des haies. comme quoi, c'est instinctif.

Owen a dit…

Only Loulou !

Only Loulou might have noticed they were missing, and gone out to look for them... Hope there was some water under that bridge as well as a bit of shade, for the cows, and the pigs...

Hope there was some shade and water for Loulou too... wow, even when it's over 100°F you're out getting us the story... I take my hat off to you. No, I give you my hat, to keep the sun off...

:-)
Bisoux Loulou !

K'line Bloom a dit…

Elles ont au moins de l'ombre...la rivière, elle, est à sec !

Loulou a dit…

@Ruma: definitely! thanks for your visit

@ JLLeal: hmm...not always... did you see their eyes? There is a saying about that and one's soul....

@ Suzanne: toujours, plus ou moins. Le gouvernement impose une amende aux propriétaires qui laisseraient leur animal en liberté en villes, car elles sont à l'origine de bien des accidents....

@ArtSparker: long time..... Yes, you are so right!

@ Véro: trop fortes en effet !

@ Owen: hehe ! ;-) Not much water, nothing left, shadow only... and this heat, terrible................

Loulou a dit…

@ Kline : coucou ma belle, j'espère que tu a retrouvé tes bons yeux.... Oui il y a de l'ombre mais l'air est sec et chaud, très chaud, même à l'ombre... Le désert semble n'avoir jamais été aussi près... L'autre jour, il pleuvait au sud de Delhi, ici seule la poussière et le sable rendaient le paysage survolté....